7 février 2011

Cut In The Hill Gang - Mean Black Cat (2010)

Nouveau projet de Johnny Walker (Soledad Brothers), Cut In The Hill Gang avait sorti un des tous meilleurs disques de l'année 2009, l'excellent Hung Up. Il faut dire que le sieur Walker en connaît un bout en rock and roll. Le groupe a quelque peu évolué Brad Meinerding laisse sa place à Reuben Glaser et Lance Kaufman est toujours de la partie.
Mais la surprise, et elle est de taille, est que le groupe accueille en son sein le temps d'un album James Leg plus connu sous le nom de John Wesley Myers organiste et chanteur des démentiels Black Diamond Heavies !
Ajoutez à tout cela un backing band composé d'Eric Campbell au trombone, Ben Walkenhauser et Brian Gilronan aux saxos, Wade Baker à la trompette, et un répertoire composé uniquement de classiques et on est pas loin d'obtenir sur le papier le disque idéal.
Alors que beaucoup de "supergroupes" tournent court (Dead Weather et Them Crooked Vultures récemment), ici la rencontre entre ces musiciens paraissaient naturelle, presque évidente, tant leurs univers respectifs présentaient de similitudes notamment dans ce goût immodéré pour le blues, le rock and roll old school et les reprises décalées (dont les Black Diamond Heavies se sont fait une spécialité en concert et sur disque).
Et ce disque remplit parfaitement son rôle : on prend un pied phénoménal à l'écoute de ces morceaux qui bien que venant d'horizons divers sont sous la houlette de nos compères complètement revisités et ce avec bonheur.
Jack Frost, grand oublié du delta blues et harmoniciste de talent, se voit ainsi offrir une nouvelle jeunesse dans un traitement proche de ce que pouvait offrir les Soledad Brothers ("Don't Ever Leave Your Daddy At Home") tandis que "Help Me" de Lula Collins, The Queen Of Delta Blues, est réarrangé de telle façon qu'il sonne comme du MC5 ! "Please Gimme Something" morceau de rockabilly enregistré par Bill Allen en 1958 fait l'objet d'une relecture que Lux Interior doit apprécié de là où il est.
Mais le meilleur reste à venir. Car la face A se conclue par deux autres pépites : "I Wanna Holler" de Gary US Bonds sur lequel James Leg pose sa voix détruite par les clopes et l'alcool et un medley "Let's Get Funky/Black To Comm" croisant donc Hound Dog Taylor et MC5 ! Ce titre devient un des meilleurs morceaux de garage rock, égalant ce que Leg et Walker ont pu produire dans leurs groupes respectifs !
L'orgue de Leg se marie parfaitement au style de guitare de Walker et l'alternance au chant permet aussi au groupe de varier les plaisirs.
Histoire de reprendre en douceur, la face B débute par "Serves Me Right To Suffer" de John Lee Hooker, où Walker fait tout l'étalage de sa classe et confirme qu'il est aussi à l'aise sur le blues que le rock and roll.
Suivent "Come On Home" de Louis "Blues Boy" Jones et "The Right To Love You" de James Shaw (qui se faisait appelé "The Mighty Hannibal" et dont on trouve sur youtube quelques vidéos avec les Black Lips) qui confirment le talent du groupe. Sur le premier, il aurait été plus simple de reproduire les éructations de Louis Jones, surtout avec James Leg en son sein, le groupe préfère en offrir une relecture plus fine, plaçant la guitare au coeur du morceau. Sur le second, place à une interprétation tout en retenue, réhaussée de cuivres, jouant plus sur l'émotionnel.
Comme pour la face A, le groupe sort l'artillerie lourde en fin de disque avec un nouveau medley "Fuck The People/Revolution" ou comment marier avec bonheur Kills et Spacemen 3 !
Surprenant ? pas tant que ça quand on sait que les Black Diamond Heavies proposaient en live un medley "Search & Destroy/Jumpin' Jack Flash"! Quoiqu'il en soit en dépit des apparences ce medley est une nouvelle réussite exemplaire.
L'album se conclut magnifiquement avec une version plutôt fidèle de "Promise Me" de Jeffrey Lee Pierce regretté leader du Gun Club.

Ce nouvel album du Cut In The Hill Gang est une nouvelle pièce à mettre à l'édifice de Johnny Walker qui continue contre vents et marées de produire des disques d'une qualité irréprochable dans l'anonymat le plus complet.

Frank

(http://www.myspace.com/cutinthehillgang)

Tracklisting : 1. Dont Ever Leave Your Daddy At Home (Frank Frost) 2. Help Me (Traditional/Lula Collins) 3. Please Give Somethin' (Bill Allen) 4. I Wanna Holler (Gary US Bonds) 5. Let's Get Funky/Black To Comm (Hound Dog Taylor/MC5) 6. Serves Me Right To Suffer (Hooker) 7. Come On Home (Louis "Blues Boy" Jones) 8. The Right To Love You (James T Shaw Aka The Mighty Hannibal) 9. Fuck The People/Revolution (Kills/Spacemen 3) 10. Promise Me (Jeffrey Lee Pierce)

pas de vidéos sur youtube, mais l'album est en écoute intégrale sur deezer :
http://www.deezer.com/fr/music/cut-in-the-hill-gang/mean-black-cat-650023

Aucun commentaire:

Publier un commentaire