8 décembre 2010

Guachass - S/T (2007)

Mr Bof nous le disait encore récemment on chronique très peu de stoner sur le blog. Pourtant on apprécie le genre, mais malheureusement les raisons de nous enthousiasmer ont été nettement plus rares qu'avec d'autres courants rock and roll. De plus d'autres sites le font nettement mieux que nous (desert rock entre autres).
Et puis on est tombé sur un mél promotion pour une tournée commune de trois groupes de stoner : l'un uruguayen Guachass, les deux autres français, Water Pipe Cult et Loading Data.
L'occasion était belle de parler de ces trois groupes surtout que les albums de Guachass et de Loading Data viennent d'être réédités et que Water Pipe Cult a sorti il y a peu son premier album.

3 groupes, 3 bons disques, 3 tendances du stoner, ça vaut bien 3 chroniques en 3 jours !

-------

Guachass est donc un groupe uruguayen formé à Montevideo en 2004. Signé sur le label sud américain Oui Oui Records, ce groupe féminin (à l'exception du batteur) présente la particularité d'agrémenté son rock d'obédience stoner d'éléments empruntés au rock high energy. On sent bien que le groupe n'a pas que Black Sabbath et Kyuss comme uniques influences mais lorgne du côté du MC5, des Sonics et des Stooges entre autres.
La voix de Camilla G. capable d'être tour à tour rocailleuse ou suave renforce d'ailleurs ce cachet presque garage qui tranche avec ce que l'on a l'habitude d'entendre dans ce genre de productions. Les solos de guitare sont concis et efficaces, la rythmique dresse des ambiances plombées rompant singulièrement avec la voix de Camilla. Et c'est ce mélange des genres qui fait tout le sel de ce disque.
"Dirty Harry", "Ruteco", "Terry" qui ouvrent l'album sont autant de brûlots permettant à l'auditeur d'entrer dans l'univers musical du groupe avant un "White Thunder" tout bonnement excellent. Sur un tempo plus lent, avec un son de guitare plus clair, une partie de basse structurante, et une Camilla qui se fait plus lascive, ce morceau est un des temps forts du disque.
"Pulpo Dasailor", "No Direction" et surtout "Blank Generation" sont parmi les autres réussites du groupe. "No Direction" offrant d'ailleurs quelques liens de parenté avec le groupe d'un certain Lemmy...

Certes l'ensemble est parfois un peu répétitif ("La Fierce" ; "La Vie Est Trahison") mais remarquablement produit et surtout extrêmement bien ficelé, les dix titres présentent suffisamment d'atouts pour emporter la mise et on passe un agréable moment en compagnie de nos rockeuses uruguayennes !

Frank

(http://www.myspace.com/guachass)

Tracklisting :
1- Dirty Harry
2- Ruteco
3- Terry
4- White Thunder
5- La Fierce
6- La Vie Est Trahison
7- Pulpo - Dasailor
8- Indiana
9- No Direction
10- Blank Direction

Quelques vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire