27 août 2010

Hugo Clarence - Dig To The Underworld EP (2010)

Hugo Clarence, ce nom ne vous dit peut être rien ? Et pourtant cela serait bien dommage, car Hugo Clarence est le batteur des excellents Black Flowers qui avait sorti un EP remarqué en 2009, Set Free The Devil Inside.
Toujours dans l'attente d'un album (1) du quatuor franco-suédois, Hugo Clarence a mis à profit cette attente pour sortir un EP en solo.
Loin du power-rock propre à sa formation, Hugo Clarence propose ici six morceaux country/folk qui tranchent donc forcément avec la production habituelle des Black Flowers. A l'écoute de la voix grave d'Hugo Clarence, sa gouaille, qui colle parfaitement au ton du disque, on se félicite de la prise de risque du bonhomme qui s'en sort plus qu'honorablement.
Car ce EP est tout sauf une récréation, Hugo Clarence fait preuve d'une grande conviction dans l'interprétation de ces morceaux et apporte en soin tout particulier aux arrangements, agrémentant ces pistes de violons délicats ("Joan Of Arc" ; "Legendary Train" ou "One More Time") ou d'un harmonica et d'un banjo ("Let Me Know When I Die"). Le sieur Hugo a dut beaucoup écouter Johnny Cash et Dan Auerbach au moment d'enregistrer ce disque.
A l'aise, Hugo Clarence revisite le classique "St James Infirmary Blues" sur lequel il s'en sort avec les honneurs (faut dire que rien ne vaut la version de Colette Magny...) et sample même Charles Bukowski sur "One More Time" !
Finalement ce disque n'a qu'un véritable défaut, sa durée... On ne saurait trop encourager Hugo Clarence à poursuivre dans cette voie. Enfin à condition qu'il n'en oublie pas ses potes des Black Flowers (dont le guitariste Ben Allardson joue sur "Dig To The Underworld") !

Frank

(http://www.myspace.com/hugoclarence)

Tracklisting:
1 - Dig to the Underworld
2 - Joan of Arc
3 - Legendary Train
4 - St James Infirmary
5 - Let Me Know When I Die
6 - One More Time

(1) un nouvel EP 4 titres, Howling Wolves, est déjà sorti du moins en numérique le groupe cherchant un label pour une sortie physique...

Quelques vidéos :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire