9 janvier 2009

Buffalo Killers - Buffalo Killers (2006) & Let It Ride (2008)

Tout d'abord rendons grâce à nos confrères de Planet Gong de nous avoir fait connaître ce groupe enthousiasmant qu'est Buffalo Killers. Découvrant sur le tard ce groupe et ayant reçu ces deux disques en même temps, on ne résiste pas à l'envie de vous faire découvrir ces deux albums.
Le groupe est signé chez Alive Records comme les Brimstone Howl et Radio Moscow.
De toute évidence les Buffalo Killers vouent tout à la fois un culte au rock lourd de la fin des années 60's (Blue Cheer notamment) mais aussi au courant psychédélique dont il s'inspire largement et ce sans oublier le blues rock (Cream)...
Leur premier album s'ouvre sur un "San Martine des Morelle" (ça s'invente pas!) excellent blues rock construit sur la même ligne mélodique que le "Revolution 1" des Beatles, dynamité par des guitares pesantes et un goût immodéré pour les effets de fuzz. "SS Nowhere" poursuit dans la veine blues rock psychédélique avant un premier morceau d'anthologie : "Heavens You Are". Longue plage de 6'40, planante, où le groupe tisse un univers prenant et démontre tout son savoir-faire, la voix d'Andrew Gabbard y atteignant des sommets...
"The Path Before Me" et "River Water" sont autant de blues rock rugueux à souhait comme même les Black Keys n'en font plus. Sur "With Love" le groupe s'essaye avec brio à la ballade, une accalmie bienvenue à la moitié de cet album. "Children Of War nous apparait un peu plus faiblard que les morceaux précédents mais pas le temps de s'inquiéter qu'arrive un "Down In The Blue" bluesy à la rythmique impeccable.
C'est le moment qu'ont choisi notre power-trio pour nous proposer deux pépites : le phénomal "Fit To Breath", 6'10 de rock lourd à la Black Sabbath, traversé de fulgurants riffs de guitares... et "Something Real" une pièce quasi symphonique porté par quelques accords de piano et une guitare claptonnienne (qui rappelle "While My Guitar Gently Weeps" sur l'album blanc des Beatles)!
Un premier album enthousiasmant.
Il faudra attendre deux ans pour que sorte Let It Ride successeur de ce petit chef d'oeuvre.
Cette fois ci produit par Dan Auerbach, le groupe y laisse cette fois ci encore plus ressortir le côté psychédélique relégant le rock lourd au second plan. Il en résulte une ambiance particulière, presque onirique rappelant toute la vague psychédélique de la fin des années 60's. Ainsi "Get Together Now Today" à un côté folk psyché rappelant Donovan ! Mais que l'on se rassure le groupe fait toujours parler la poudre et ne s'est pas vraiment assagi : "Let It Ride" (rappelant le Cream de Disraeli Gears), "It's A Shame", Black Paper" et surtout "Take Me Back Home", sont là pour en attester.
Mais le groupe alterne avec des merveilles de pop psychédéliques comme "Leave The Sun Behind" ou "Heart In Your Hand" , du blues rock ("On The Prowl") ou du folk ("If I Get Myself Anywhere" ou "Give and Give"), offrant une réelle diversité d'ambiances et toujours avec le même talent.
Plutot que de refaire le même style d'album, les Buffalo Killers ont choisi de faire évoluer leur musique et offre donc un album différent du premier.
Pour autant ces deux albums sont extremement complémentaires et promettent des concerts assez jouissifs.

Mr.Rock

(http://www.myspace.com/BuffaloKillers)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire