17 septembre 2008

Night Marchers - See You In Magic (2008)

John Reis fait partie de ces grands oubliés du rock'n'roll car arrivé malheureusement trop tôt pour pouvoir profiter du revival des années 2000. A l'image de John spencer et autres Supersuckers, John Reis avec ses Rocket From The Crypt a porté, parfois à bouts de bras, l'étendard d'un rock pur et dur, sans fioritures, et ce en plein milieu des années 90's où pour percer il valait mieux arborer des chemises de bûcherons et écrire des chansons dépressives... Alors c'est sûr les bougons reprocheront aux gars de proposer une version "rétrograde" du rock (si si on l'a lu ça et là...), mais il apparaît souvent salutaire que ces groupes aient le bon goût d'exister ne serait-ce que pour montrer l'inutilité du propos de bon nombre de soi disant rockers (non je ne dirais pas du mal des garçons coiffeurs de The Killers...)
Avec les RFTC, John Reis ("Speedo" pour les intimes), a pondu deux tueries, à savoir "Scream Dracula Scream" (1995) et "Groupsounds" (2001) que l'on recommandera chaudement.
Trois ans que l'on attendait des nouvelles (discographiques) de Speedo, c'est donc avec une certaine impatience que l'on se jette sur son nouveau groupe, ces Night Marchers, réunion de vétérans de la scène garage rock américaine (on notera la présence du premier batteur de Delta 72...).
Disons le d'emblée : John Reis perpétue la tradition et ce See You In Magic se situe en droite ligne de ses précédents disques. Tout juste regrette-t-on l'absence des cuivres qui venaient donner un cachet particulier à RFTC.
Douze titres composent cet album, douze giclées de rock'n'roll pur jus... La voix de John Reis est toujours aussi abrasive, les guitares sont à la fête, et même si l'ensemble ne fait pas preuve de beaucoup d'originalité, les titres sont joués avec une telle persuasion que le groupe emporte l'adhésion et suscite un enthousiasme non feint.
"And I Keep Holding On" et sa ligne rythmique hypnotique, "Bad Bloods" psychobilly cadencé par un beat de batterie démentiel, "Branded" qui semble voir le groupe rendre un hommage à Vince Taylor & His Playboys sont autant de pépites. "Closed For Inventory", "I Wanna Deadbeat You" et surtout "Open Your Legs" fifties en diable démontrent que le groupe en a sous le capot!
John Reis et ses sbires se permettent même de nous surprendre avec "Panther In Crime" ballade assez convaincante et un "Who's Lady R U" assez funky!
Un bon album de rock'n'roll!

(Mr Rock)

(http://www.myspace.com/thenightmarchers)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire