23 septembre 2008

Albert Hammond Jr - Como Te Llama (2008)

On ne dira jamais assez le bien qu'a procuré la sorti en 2001 du Is This It des Strokes. Non seulement pour ses qualités propres mais aussi pour avoir permis, pour le meilleur et malheureusement aussi pour le pire, de sortir le rock du relatif anonymat dans lequel il était tombé et avoir permis à d'autres bons groupes de voir le jour et de trouver un certain écho.
Le seul souci chez les Strokes c'est que depuis lors la qualité de leurs disques n'a fait que décliner...
Barrer à son sens par un Julian Casablancas qui veille aux destinées de notre groupe à converses favori, Albert Hammond choisi périodiquement de s'échapper des Strokes pour montrer à tous qu'il vaut plus que ce qu'on lui laisse faire dans son groupe.
Ce Como Te Llama, est donc son second opus après un Yours To Keep sorti en 2006. On avait pas à l'époque prêté une oreille à ce premier effort, faute de temps, d'envie plus surement.
Encensé par certains médias on se dit que l'on ne va pas mourir idiot et on se décide à écouter la dîte galette.
Tout d'abord à la première écoute on est assez agréablement surpris par la qualité générale de l'album (vu qu'on en attendait rien...), assez bien troussé, remarquablement produit. On sent que le bonhomme s'est appliqué.
Néanmoins l'album recycle parfois les gimmicks des Strokes comme l'intro de "Bargain Of My Century", le riff de "In My Room" (les deux premiers titres qui ouvrent l'album) mais au profit d'un pop-rock typiquement américain finalement assez conventionnel, inoffensif comme sur "Gfc" ou "The Boss Americana".
Certains titres sont ratés comme ce "Lisa" trop brouillon, un "Rocket" lourdaud ou l'insupportable instrumental "Spooky Couch" s'étalant sur plus de sept minutes...
Malgré ses défauts ce disque se laisse écouter : "You Won't Be Fooled By This",
la fin de "Borrowed Time", "G Up" en sus des deux premiers titres cités plus haut, sont assez bons.
Mais malheureusement le disque ne tient pas la distance sur la durée et risque de prendre, en cas d'achat, la poussière sur vos étagères.

(Mr Rock)

(http://www.myspace.com/alberthammondjr)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire