3 août 2008

Bang Gang - Ghosts From The Past (2008)

Cinq ans après Something Wrong, son deuxième album sous l'étiquette de Bang Gang, l'Islandais Bardi Johansson revient avec Ghosts From The Past. L'homme n'a pourtant guère chômé, navigant entre projets parallèles (Minus Bardi ou Lady & Bird, avec Keren Ann), bande originale de film (Haxan) et piges pour la publicité. Something Wrong laisse un souvenir mitigé : album bien produit mais plutôt inconsistant, privilégiant trop les atmosphères au détriment des compositions, le tout dans une veine pop-electro planante et vaguement déprimée. Ghosts From The Past surprend en bien au début. De "The World Is Gray", en ouverture, jusqu'à l'instrumental "Lost In Wonderland", les cinq premiers morceaux proposent une très agréable pop éthérée, très bien composée. "The World Is Gray" distille de délicates touches de piano et de guitare acoustique, le tout parsemé de quelques cordes et claviers, tandis que Johansson susurre "the world is gray/you're all alone"...Un petit bijou de pop gracile. L'Islandais enchaîne alors les coups gagnants. "One More Trip" joue habilement avec une certaine emphase, pour un final tout de guitares électriques et de choeurs féminins. Plus métronomique, plus électronique, "I Know You Sleep" réveille le début de l'album, et accroche par son astucieux traitement des voix, tout en nappes. L'instrumental "Lost In Wonderland " marque la césure de l'album. Commençant par quelques notes de piano, le morceau va aller crescendo, les claviers en folie luttant pour s'imposer au milieu d'explosifs roulements de batteries. Le reste de l'album sera plus cotonneux. Les titres suivants ne sont d'ailleurs pas mauvais, à l'exception du geignard "Ghosts From The Past". Plus lents, cherchant systématiquement à créer une ambiance de douce mélancolie, les morceaux de la deuxième moitié de l'album finissent cependant par lasser en raison de leur trop grande ressemblance. Les aquarelles du début de l'album ne sont plus, à la fin, que de pâles délavages. On a des envies brusques de vicieux riffs de guitares et de batteries trépidantes, de chanteurs arrogants et de basses délurées...Malgré tout, "Don't Feel Ashamed" (en duo avec Keren Ann) réussit à imposer son charme narcotique et fait d'autant plus regretter la demi-réussite du disque. C'est d'autant plus dommage que l'on sent bien que Bardi Johansson déborde de talent. Malgré ses aspects monotones, le disque, en effet, bénéficie d'un son superbe, à la fois précis et vaporeux, et aligne quelques belles compositions. Bardi Johansson a donc suffisamment d'atouts pour sortir son grand album pop.

(http://www.myspace.com/banggangband)

(Mr.Pop)

Tracklisting :
1. The World Is Gray
2. One More Trip
3. I Know You Sleep
4. Black Parade
5. Lost In Wonderland
6. Every Time I Look In Your Eyes
7. Ghost from The Past
8. Forever Now
9. Don't Feel Ashamed
10. You Won't Get Out
11. Stay Home



Aucun commentaire:

Publier un commentaire