4 juillet 2008

Second Sex

Sous ce patronyme se cache en fait 4 garçons que l'on se plaît à suivre depuis maintenant depuis plus de 3 ans.
Issus comme les Naast, Plasticines et autres BB Brunes de cette fameuse scène parisienne sujet à toutes les moqueries de la part de la soi-disante intelligentsia rock, les Second Sex présentent la particularité d'être à la fois appréciés par les habitués du Rock & Roll Friday de R&F que par les tenants d'un rock garage pur et dur. Ainsi c'est sur la compilation Gloria qu'on les a découvert, balançant un « The Clan » qui en moins de deux minutes met tout le monde d'accord.
Ainsi, au gré d'une poignée de singles et de passage sur les compilations « Passe ton bac d'abord » et « Paris Calling », les Second Sex se sont constitués un noyau de fans de plus en plus consistant et jouit d'une réputation qui a même dépassé nos frontières.
Maniant le garage rock en anglais à la perfection comme en atteste « Feelin' alright » ou le monstrueux « Lick my boots » (sur la compilation Paris Calling), les Second Sex n'en oublie pas leur langue maternelle. Je vois d'ici les grincheux dire que le français n'est pas une langue pour le rock et que le ridicule n'est pas loin... Vieil adage qui a la vie dure et ce depuis près de cinquante ans...
Pourtant les Second Sex sont en passe de prouver le contraire comme le montre le tube « Fille facile », « Dis moi qui je suis » ou plus récemment « Mon autre côté » et le magnifique « Le monde est silencieux ».
A la différence des Naast, les Second Sex n'axe pas tout sur le mimétisme avec Pete Doherty, les Libertines n'étant qu'une influence parmi d'autre allant du garage des Nuggets au punk rock mélodique des Ramones ou des Buzzcocks. Enfin et c'est important le chanteur est très à l'aise tant en français qu 'en anglais. Si vous ajoutez à cela une forte dose d'humour (« Cowabunga » qui rend hommage aux tortues ninjas ou « Fille facile » morceau anti-sexiste par excellence) vous comprendrez que l'on fonde de gros espoirs sur ce groupe!
D'ailleurs, les garçons ont fait les premières parties des Wampas, Razorlight, Muse, Kooks et Buzzcocks, excusez du peu!
Et que dire de leur reprise parfaite du standard de Chris Clark « Love's gone bad »! Gigantesque!
On attend donc avec impatience leur premier LP attendu dans le courant de l'année. Les Second Sex ont tout pour être la sensation rock de l'année... on prends les paris?
Le mot de la fin leur appartient : « We are the Second Sex and now we gonna play rock & Roll... Come on... Move on... Rock on... » (The Clan)
On aurait pas dis mieux!
Longue vie aux Second Sex!
(Mr Rock)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire