7 juillet 2008

Lightspeed Champion - These New Puritans - Glasvegas - Koko Von Napoo (Maroquinerie - 15/05/08)

Arrivé sur le tard à la Maroquinerie, le temps de prendre une bière et la prestation de Koko Von Napoo s'achevait. Neanmoins à l'écoute des deux derniers morceaux les quatre frenchies (dont trois filles, "Girls power" comme dirait Mr Indie) proposent un électro rock assez frais, sympathique.
(http://www.myspace.com/kokovonnapoo)
2e groupe à l'affiche, les Glasvegas, protégés d'Alan McGee, remettent la noisy de My Bloody Valentine au goût du jour. Mélodies fifties sur un énorme mur sonore, l'ensemble les rapproche des Raveonettes en plus brutal, plus radical. Ce fut un excellent moment, les compos tiennent la route et les Glasvegas ont de l'énergie à revendre. A noter le chanteur ressemblant beaucoup à Joe Strummer... bon signe !
(http://www.myspace.com/glasvegas)
Puis vint le tour des These New Puritans... bon on tient 2 morceaux avant de squatter le bar... Ce groupe fait partie de ce courant New Rave qui nous casse les pieds (pour rester poli) depuis maintenant de trop longs mois. Quoique quitte à faire des acronymes sur un style autant dire qu'ils font de la Cold Rave en référence à Joy Division auquel ils repiquent ambiances, sons et poses mais le tout tourné vers le dancefloor. Rien dans ce que l'on a pu entendre ne permet de comprendre un tel engouement pour ce groupe.
On a d'ailleurs appris le lendemain que Lenoir s'était excusé auprès des auditeurs de les avoir invités à sa traditionnelle Black Session. On le comprend.
(http://www.myspace.com/thesenewpuritans)
Lightspeed Champion débarque ensuite sur scène, une femme à la batterie, un bassiste, un violoniste et Dev Hynes à la guitare qui portait un chapeau d'esquimau par plus de 40° bel effort! La prestation du groupe fut assez enthousiasmante tant on sent les protagonistes concernés par leur sujet et heureux d'être là. L'énergie et la bonne humeur communicative viennent ça et là atténuer quelques petites déceptions. En effet, si la transposition en live des morceaux de l'album fut excellente, la bande nous proposa de nouveaux morceaux comme « Molina » et « Happy Birthday » qui méritent d'être un peu retravaillés tantils déparent aux côtés des fleurons de l'album.
De même entendre en guise d'intro de « Midnight Surprise » une reprise au violon puis à grand renfort de larsens du thème de Star Wars surprend... Mais le concert malgré ses travers donne paradoxalement un visage très humain aux Lightspeed Champion, renforcé par la grande décontraction de Dev Hynes et de ses acolytes. A noter que sur un des nouveaux morceaux, les deux filles de Koko Von Napoo sont invitées à chanter sur le refrain traduit pour l'occasion en français... sympa!
Donc un bon petit concert, très humain, chaleureux, les Lightspeed Champion nous ont apporté l'été avant l'heure!
(http://www.myspace.com/lightspeedchampion)
(Mr Rock)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire