6 juillet 2008

The Last Shadow Puppets – The Age Of Understatement (2008)

Sous ce nom se cache un duo : Alex Turner chanteur des Arctic Monkeys et Miles Kane guitariste des Rascals (dont on attend le premier album avec une impatience non feinte vu les qualités du EP Out of dreams). Réunion d'un tel duo on s'attend à quelque chose qui dépote... et bien il n'en est rien!
« The age of Understatement » qui ouvre l'album mélange pop et symphonie à la John Barry (vous savez le gars des James Bond), « Standing next to you » convoque the Coral (dieux vivants pour nos deux comparses) tout en conservant ce côté symphonique. Car c'est le trait commun entre tous les morceaux de cet album qui baigne dans une ambiance d'un autre temps, rythmée par moults orchestrations du London Metropolitan Orchestra, les arrangements étant réalisés par Owen Pallett violoniste du groupe Final Fantasy et collaborateur d'Arcade Fire. Enfin l'album est produit par James Ford (Klaxons).
La pop dévoilée ici à tout autant à voir avec la pop psychédélique de The Coral qu'avec David Bowie période Aladin Sane/Ziggy Stardust, notamment la guitare de Kane rappelant celle du regretté Mick Ronson. Chaque morceau révélant un suc particulier, une émotion particulière. « Calm like you » et « Separate and ever deadly » confirment cet impression, avant que « The Chamber « et « Only the truth » viennent apporter une couleur différente, plus enlevé, épique. La 2e face commence de façon plus calme, voix posée et apaisée sur « My mistakes are made for you », et « Black Plant » qui lui fait écho. Mais c'est pour mieux surprendre avec « I don't like you anymore » et ses multiples changements de rythme, le morceau, beaucoup plus sombre, s'achevant dans un maëlstrom sonore. Ce « coté obscur » s'affirme sur « In my room » avant de laissé place à l'enjoliveur « Meeting Place »... Toujours la même obsession de surprendre à chaque morceau. L'album s'achève par « The Time has come today », lancinant onirique presque sans artifices par rapport à la débauche de l'album, concluant de la meilleur façon qui soit un album splendide et original. Disque de l'année? Trop tôt pour le dire mais en tout cas avec Vampire Weekend et Mgmt, en 2008 l'originalité est de mise.
(Mr Rock)

http://www.myspace.com/thelastshadowpuppets

Aucun commentaire:

Publier un commentaire