5 juillet 2008

The Dirtbombs – We Have You Surrounded (2008)

Voilà un de ces groupes de Détroit mis en lumière grâce au succès des White Stripes. Toujours captivant, les albums des Dirtbombs sont toujours attendus par celles et ceux qui ont eu l'occasion de succomber au fameux « Ultraglide in black ». Ne souhaitant pas être cataloguer comme un groupe garage, Mick Collins et ses sbires prennent soin de brouiller les pistes, de rester inventifs. De plus, doté de la voix la plus soul que l'on ait pu entendre chez un groupe de rock, les Dirtbombs sont une des plus belles surprises de ces dernières années.
Dès l'intro de « It's not fun until they see you cry », on sent le groupe en forme balançant en deux minutes un rock puissant et incantatoire. L'album contient son lot de pépites : « Ever lovin' man », « Indivisible » et son riff syncopés réhaussé de synthés, le fendard « Leopardman at C&A » ou le très soul « Pretty princess day ». Toutefois on note ça et là quelques morceaux plus faiblards venant quelque peu gâcher notre plaisir comme ce « Wreck my floor » pénible, un « I hear the sirens » où effectivement le groupe cède aux sirènes du conformisme ou un « They Have Us Surrounded » que l'on passe rapidement... Néanmoins ne boudons pas notre plaisir, la qualité générale justifiant l'achat de cette galette! A noter le dernier morceau « La fin du monde », tout en français, on comprend pas grand chose mais on apprécie l'attention!
(Mr Rock)

http://www.thedirtbombs.net/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire