6 juillet 2008

Dead Meadow - Old Growth (2008)

Venu de Washington DC, Dead Meadow nous livre déjà son cinquième opus. Marqué par le rock sombre et lourd à la Black Sabbath et le psychédélisme du premier Pink Floyd ou de Hawkwind, Dead Meadow avait livré en 2005 un « Feathers » plus qu'honorable.
Ce Old Growth poursuit dans la même veine même si on sent que le groupe abandonne progressivement les distorsions au profit d'un ensemble plus planant. Le groupe balance en début d'albums deux morceaux hallucinants : « Ain't Got Nothing to go wrong, no not today » tout en puissance contenue et un « beetween me and the ground » que n'aurait pas renié les Warlocks. Le souci c'est que rien sur le reste de l'album n'est du même acabit, venant du même coup calmer nos ardeurs. Les ballades « What needs must be » ou les vélléités americana (« Down here » ; « I 'm gone ») sont plaisantes, mais curieusement les morceaux plus enlevés qui avait contribué à faire connaître ce groupe ne décollent jamais vraiment (même si le final de « 'till kingdom come » nous réveille quelque peu). En fait à vouloir être trop psychédélique, le groupe dégage un puissant narcotique qui a le don de nous faire sombrer dans un sommeil que rien ne vient troubler. Dommage.
(Mr Rock)

http://www.myspace.com/deadmeadow

Aucun commentaire:

Publier un commentaire